La conductivité thermique

Le terme « conductivité thermique » désigne la capacité d’un matériau à transférer la chaleur.
Exprimée en W.m-1.K-1, cette grandeur correspond à un flux de chaleur traversant une épaisseur de matériau pour une température fixée. De fait, plus la conductivité thermique est élevée, plus le matériau est conducteur de chaleur. Au contraire, plus elle est faible, plus le matériau est isolant.

Il est à noter que cette grandeur n’a de sens que pour des matériaux homogènes. De plus, il faut savoir que le coefficient de conductivité thermique (λ) d’un matériau varie en fonction de la température et de l’humidité de celui-ci.

Principe de la mesure de conductivité

La mesure de la conductivité thermique consiste à étudier l’évolution d’un flux de chaleur à travers une épaisseur d’un échantillon de matériau.
Il existe plusieurs méthodes pour mesurer la conductivité thermique:

Les méthodes stationnaires (exemple: la méthode plaque chaude gardée)

Les méthodes instationnaires (exemples: plan chaud, fil chaud, et notamment la méthode du « hot disk » utilisée par Themacs Ingénierie)

Caractéristiques déduites de la mesure de conductivité thermique

De la mesure du coefficient de conductivité thermique, on peut déduire la capacité d’un matériau à isoler la chaleur, ou au contraire à la laisser s’échapper.
Mais au delà de cette seule capacité, la connaissance de la conductivité thermique d’un matériau donne accès à sa diffusivité.

Posted in Articles scientifiques.

2 Comments

  1. Pingback: La diffusivité - Themacs Ingénierie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *